nougaterie-logo-GREY.png

Artisan confiseur

 

 

Produits artisanaux entièrement fabriqués par nos soins, à partir de matières de qualité, dans notre atelier situé en Bretagne à Val d'Anast (35).

Nougat - Nougaterie des Délices

Nougat

Notre nougat est fabriqué à l'ancienne

 Il ne contient ni glucose, ni sucre blanc.

Sa belle couleur miel le différencie des autres nougats blancs.

Pain d'épices

Notre  pain d’épices est pur miel.  Il est fabriqué avec une farine écrasée à la meule de pierre selon une recette à l’ancienne. La pâte est laissée en maturation avant cuisson, ce qui  permet de développer de merveilleux arômes et d'apporter une texture moelleuse.

Ce  pain d'épices ne contient ni beurre, ni lait, ni œuf.

Bien plus qu'une confiserie, les saveurs explosent en bouche et se révèlent les unes après les autres. À  température ambiante, notre nougat est tendre, fondant et ne colle pas aux dents. Les amandes, les noisettes, les pistaches  sélectionnées pour leur qualité sont torréfiées dans notre atelier. Associées à la douce saveur du miel, elles  épateront vos papilles. Nous proposons un large choix aux saveurs subtiles  : praline, pistache, caramel au beurre salé, vanille, citron-cannelle, myrtille....

Laissez-vous tenter par notre irrésistible nougat gourmand caramel au beurre salé. Il a remporté le coup de cœur du jury au salon de la gastronomie vézinois en 2018. C'est aussi le numéro  de nos ventes de nougats.

Histoire du pain d'épices

Déjà du temps des anciens égyptiens l'on consommait un pain au miel. Le pain d'épice, tel que nous l'entendons aujourd'hui, semble être d'origine chinoise. En effet, le Mi-Kong, littéralement pain de miel, consommé au Xe s déjà, était composé de farine de froment et de miel, parfumé ou non de plantes aromatiques, et cuit au four.

Il était considéré comme un aliment, et non comme une

pâtisserie.

Histoire du nougat

Les premières recettes de nougat blanc proviennent d'un livre arabe de Bagdad au Xe s. Le mot nogat apparaît en français en 1595 dans un livre de pharmacie et en 1607 dans un livre de diététique, Le Thresor de santé, tous deux publiés à Lyon. Le nougat s'appellera nogat jusqu'au début du  XIXe s. Le nougat de Provence est l’héritier des nougats arabe, catalan et italien. Et maintenant le délicieux Nougat breton est enfin arrivé !

Pâtes de fruits

Nos pâtes de fruits sont fabriquées à l’ancienne, sans glucose, avec des purées de fruits 100% naturelles. Elles sont fondantes et procurent une sensation de manger le fruit lui-même. Vous garderez longtemps en bouche la saveur exceptionnelle du fruit.

Panforte

Nous proposons une large gamme de saveurs en  fruits rouges, fruits jaunes, agrumes...

Histoire des pâtes de fruits

Les pâtes de fruits sont de délicieuses confiseries, à base de fruits, inventées au moyen-âge. À l’époque de l’antiquité les fruits étaient bouillis dans le miel pour assurer leur préservation. Puis vers le Xe s., le sucre fut introduit afin d’améliorer le confisage.

Très vite la saveur exquise de ces fruits confits ont ravi les palais connaisseurs et se retrouvèrent sur les tables royales.

L’Auvergne a été l’une des principales régions productrices.

Ce gâteau médiéval revisité est à la fois dense et tendre.

 Gâteau breton

Comme tous nos produits cette pâtisserie bretonne à la pâte sablée est fabriquée à la main dans notre atelier.

Nous fabriquons l’authentique gâteau breton nature pur beurre. Cette merveilleuse spécialité bretonne accompagne merveilleusement un bon café.

Il est idéal pour un café gourmand, dégusté seul ou accompagné de chantilly, mousse au chocolat, crème glacée ....

Il est parfait aussi pour apporter énergie pendant le sport ou pour le gouter des enfants...

Nous le vendons également en barres individuelles.

Faîtes le plein d’énergie tout en vous régalant !

Histoire  du panforte

Remontant au Moyen-Âge, le panforte est considéré comme le dessert italien le plus ancien. Les premiers témoignages écrits remontent à l'an mille. À cette époque, on l'appelait pain de Noël, pain aromatique ou pain Pepatus. Le Panforte signifie «pain fort» grâce à l’ajout des épices.

Laissez vous tenter par l'irrésistible  gâteau breton fourré caramel au beurre salé. Le bon goût de caramel fabriqué au  miel se marie divinement bien avec la texture sablée de ce gâteau.

 

Histoire du gâteau breton

C’est un  pâtissier nommé Crucer, d'origine suisse, marié à une bretonne de Port-Louis (56), qui aurait présenté cette spécialité lors de l'Exposition universelle de Paris de 1863, sous l’appellation «gâteau Lorientais» ou «Gâteau de Lorient» reliant l’appellation à la recette que l’on connaît aujourd’hui.  Mais si l'on en croit les Bretons, il existait depuis des années et chaque famille se targue d'avoir la meilleure recette que l'on se transmet de mère en fille.

 

C’est un gâteau qui doit obligatoirement être fait avec du beurre salé.
Né en pays de Lorient, le gâteau breton était réalisé lors des fêtes religieuses ou familiales et donné aux marins qui partaient de longs mois en mer. Grâce à d'étonnantes propriétés de conservation, ces derniers pouvaient le déguster plusieurs semaines, voire plusieurs mois après leur départ.

Artisan confiseur

 Florentin

Ce merveilleux biscuit  est un délice à base de miel, d’amandes, d’écorces d’orange, de chocolat noir...

Histoire du florentin

Le florentin est un dessert d’origine bretonne qui  nous vient, semble-t-il, du règne de Louis XII, époux d’Anne de Bretagne. Un maître pâtissier ayant exercé ses talents chez les Médicis de Florence, vint un jour en Bretagne et donna le jour à ce subtil palet : Le Florentin.

Barre aux fruits secs

Délicieux en-cas energétique aux fruits secs et aux graines.

Ne contient pas de céréales.

 
 
 
Nougaterie des Délices